top of page

CHOISIR ENTRE VICTIMISATION ET VULNERABILITE

· C’est quoi la victimisation ?

La victimisation, c’est le fait de blâmer quelqu’un et de le rendre responsable de ce que nous ressentons. Nous donnons alors le pouvoir à cette personne de contrôler ce que nous ressentons. Lorsqu’on est dans la victimisation, on prend les faits trop personnellement, on se plaint beaucoup et on se fait des histoires avec beaucoup de suppositions. (Magnifique machine que notre cerveau 😊)


ATTENTION, SI VOUS ETES DEJA SUR LA DEFENSIVE, C’EST QUE VOUS ETES EN TRAIN DE VOUS VICTIMISER 😊


· La victimisation n’est pas une faiblesse

La victimisation est une croyance construite ou assimilée depuis notre plus jeune âge. Ce passé nous permet de justifier notre place de victime et a un impact important sur notre présent. La victimisation n’a rien à voir avec vos capacités. Elle signifie simplement que vous avez une stratégie particulière dans votre cerveau. Et les stratégies, ça se change.


· La bulle de la victimisation

Quand on se met en position de victime, on se met dans sa bulle avec des sentiments d’impuissance, de colère et de peur. Le pire dans tout cela, c’est que la personne que vous désignez comme votre persécuteur n’a aucune idée de ce que vous vivez et de ce que vous pouvez ressentir.


Vous vous doutez bien de la solution n’est-ce pas ?

REPRENDRE LE CONTROLE DE SES PENSEES ET REPRENDRE LA RESPONSABILITE, LE POUVOIR SUR NOS EMOTIONS


LA VICTIMISATION EST EGALEMENT PROVOQUEE PAR LE MANQUE DE CONFIANCE EN SOI ET LE CREDIT QUE NOUS DECIDONS DE DONNER AUX AUTRES


· Pourquoi être vulnérable est votre meilleur atout ?

La vulnérabilité, c’est se montrer courageux(se) et faire face à ses émotions. C’est accepter de vivre ses émotions intensément avec de potentiels risques et bouleversements à la clef. On est alors sans défense et on a, à ce moment-là, l’occasion d’apprendre beaucoup sur nous-même.


· Etes vous la victime ET le persécuteur ?

Le persécuteur n’est pas forcément quelqu’un d’extérieur à vous. Vous pouvez être à la fois votre propre persécuteur et votre propre victime. Cela mène, bien entendu, nulle part.

Comment ? En vous remettant sans cesse en question, en pensant que vous ne valez rien, que vous n’êtes pas parfait. (Parfait pour qui ?)

Pour éviter d’être vulnérable, beaucoup se réfugient dans l’alcool, la cigarette, la nourriture, le travail… et deviennent leur propre persécuteur.


Envie de changer de stratégie ? Contacter moi


0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Avez-vous honte de vos objectifs ?

Quand je coach des clients et que je leur demande « Quel est votre objectif ? », ils ont souvent peur de le dire, ils le chuchotent, et beaucoup ont honte de le formuler comme si c’était quelque chose

NOUS AVONS TOUS DES REGLES

C’est un fait : chaque personne a des règles pour les autres, sur la manière dont ils doivent faire les choses et sur la manière dont ils doivent se comporter. L’autre fait : Les autres ne connaissent

L’OPINION DES AUTRES

· La diversité des opinions des autres sur soi Nous passons beaucoup de temps à nous demander et à tenter de contrôler ce que les autres pensent de nous …Bon courage avec ça 😊 Vous ne pouvez

bottom of page